Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
news des marins

Histoire Alain Vanhoucke Zingle épisode 2

25 Mars 2015 , Rédigé par Alain VanHoucke Zingle Publié dans #Histoire

SUITE HEBDOMADAIRE EXCEPTIONELLEMENT BI-MENSUELLE

10 ans d'internat chez les bonnes soeurs puis les curés, tous à jupes et jupons, m'avaient donné l'envie de mettre les voiles... Enfin, non, c'est pas tout à fait comme ça qu'une vocation se dessine: En fait, je voulais faire ingénieur, allez savoir pourquoi... par contre, un de mes copains d'internat rêvait d'océans et d'autres continents, et il possédait quelques bons arguments pour me faire partager ses rêves:
1. A cette époque, je vous parle de 1968, môssieu, le service militaire était obligatoire en Belgique, et ça c'était pas du tout "my cup of tea", intoxiqué par ce mois de mai qui venait de passer par là... merci beaucoup, pas pour ces 12 mois de nouvel internat... j'avais déjà donné.
2. L'ESNA (Ecole Supérieure de Navigation d'Anvers) c'était trois ans d'étude, et surtout une première année qui se faisait sur un navire école, ... par contre, ingénieur c'était 4 ans (à cette époque, depuis, les jeunes étant plus bêtes, il a fallu augmenter les années d'études...)
3. en additionnant le 1 et le 2, cela me faisait 2 ans de ristourne avant de pouvoir quitter le nid familial... car nous n'étions pas encore de ces jeunes qui restent chez papa et maman jusqu'à leur expulsion, ce que l'on voulait, c'était notre indépendance, le plus vite serait le mieux.
Je l'avoue, mon attirance pour la marine était simplement une question de calendrier, pas le moindre signe là-dedans de révélation style Bernadette Soubirous et son "entour-Lourdes". La Vierge ne m'était pas apparue, et je m'en souciais bien peu, étant plus à la recherche des filles de Brel, de Rotterdam et d'ailleurs, qui m'enseigneraient les "noeuds" ma(r)lins.
Tous renseignements pris et sitôt terminés ces examens de rétho, je me suis donc présenté à l' ESNA, début juillet 1968. Manquait à l'appel ce fameux copain, qui au dernier moment avait préféré faire ingénieur.
Fameuse promotion que celle de 1968, avec les Buyle, Michotte, Stokart, Pissoort, Dubetz, et consorts. Mais cela c'est pour la semaine prochaine... ou, comment faire des marins d'une bande de pieds nickelés dont certains n'avaient connu de l'élément liquide que la descente de la Lesse en kayak, ou la ballade sur un bateau mouche à Dinant.

Photo d'internat chez les soeurs à cornette (font un peu penser aux voiles), des françaises établies en Belgique pour notre plus grand malheur ... je devais être son préféré, c'est moi qu'elle tient "dans ses bras"... notre relation en étant restée à ce stade.

Histoire Alain Vanhoucke Zingle   épisode 2

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article