Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
news des marins

Marine américaine et la Sécession

18 Août 2015 , Rédigé par Alain Vanhoucke Zinzel Publié dans #Histoire

Où il est question de Marine...et de Sécession!

La marine US pendant la guerre de Sécession.

L'Union Navy est le nom de l'United States Navy (USN) durant la Guerre de Sécession, en opposition avec son adversaire, la Confederate States Navy (CSN).
D'une taille moyenne au début des hostilités, avec 90 voiliers et vapeurs, elle se développe rapidement, compte 386 navires fin 1862, et remplit ses missions de blocus des ports des États confédérés d'Amérique et de soutien aux forces terrestres.
On voit apparaître durant cette guerre les premiers combats de cuirassés et l'utilisation de sous-marins par la Confederate States Navy qui bien qu'étant extrêmement dangereux pour leur propre équipage, coulent ou endommagent 28 navires fédéraux.

Le recrutement s'adresse aux marins de la marine marchande, mais aussi aux terriens.
Si, théoriquement, le recrutement s'adresse aux américains, dans la pratique, de nombreux immigrants seront enrôlés. Le durée des engagements varie énormément. Il y en a pour 3 mois, 9 mois, 3 ans, voire la durée du conflit. Le 8 août 1861, le congrès décide que la durée sera de 3 ans. Les engagés, dont les 2/3 sont des novices2, suivent alors une formation accélérée de quelques semaines.
La Marine ne fait aucune difficulté pour employer des noirs sur les navires. D'abord des noirs libres, puis sans discrimination. À la fin du conflit, 18 000 noirs auront combattu comme marins, soit près de 15 % des effectifs.

La solde d'un marin qualifié (able seaman) est de 18 $ mensuels au début du conflit. Un marin novice touche 12 $ et un "boy" 8 $. Les marins noirs sont payés comme cette dernière catégorie.
Le niveau de la solde est tout à fait correct pour l'époque. Par comparaison, un journalier reçoit 20 à 25$ par mois, un ouvrier de chantier naval, 29$, un forgeron, 30$. Mais le marin est nourri, logé, soigné, équipé.
Le marin touche aussi 1,5$ de plus par mois au titre de la ration d'alcool (voir ci-dessous) qui n'est pas distribuée.

En 1861, il y a environ 1 500 officiers de marine actifs. Mais comme il n'existe pas de possibilité de partir en retraite, la moyenne d'âge est élevée.
Les officiers de la marine de guerre sont en nombre insuffisant pour satisfaire aux besoins d'une Union Navy en plein développement.
En 1861, les officiers en formation, les "cadets" des Académies Navales des deux dernières années de formation recevront une affectation.
Mais les besoins toujours croissants, entraîneront le recours à des officiers de la marine marchande qui recevront, après examen de leurs connaissances, une commission d'officier.

À l'ouverture du conflit, la marine fédérale aligne 42 navires. Il y en a 90 sur les listes officielles, mais les autres sont inaptes au service, trop anciens ou sans équipage.
Parmi ceux-ci, seuls 24 sont à propulsion mixte, voile et vapeur et sont, en majorité, stationnés outre-mer. Parmi les vapeurs, les 6 frégates autorisées par le Congrès en 1854. Parmi elles, la frégate USS Merrimack qui deviendra célèbre dans les deux camps.

L'augmentation du nombre de navires sera rapide. À la fin de l'année 1861, la marine fédérale aligne 260 navires, avec une autre centaine en cours de construction.
À la fin du conflit, l'Union Navy a construit 208 navires et en a acheté 418.

Kiksè les sudistes?

Les Blancs du Sud descendent des premières vagues migratoires européennes, Anglo-Écossais et Irlandais protestants, avec un apport d'Anglais catholiques en Maryland, de Français en Louisiane et d'Espagnols en Floride et au Texas. Ils se considèrent comme les héritiers légitimes des Pères fondateurs. L'esclavage, hérité de la période coloniale, est partie intégrante de leur tradition culturelle, ce qui n'est pas du tout le cas pour les gens du Nord, issus de sociétés libres.
Un recensement de 1860 fait état de 400.000 propriétaires d’esclaves sur une population libre de 8 millions et demi d’individus.
Certains (la majorité) ne possédaient qu’un ou deux esclaves, alors que d’autres en comptaient jusqu’à 2 000.
En 1860, la population en servage était de 4 millions d’esclaves.
On observe dans le Sud certains évangélistes qui vont jusqu'à chercher dans la Bible une justification à l'esclavage qu'ils estiment permis par Dieu pour les races « dégradées et inférieures ». Les pasteurs du Sud affirment que l'esclavage est un fardeau pour l'homme blanc mais qu'il est nécessaire de le supporter pour préserver la société de l'anarchie, de l'insurrection et de la décadence morale.
En 1860, le candidat républicain, Abraham Lincoln, anti-esclavagiste, est élu à la présidence. Les États du Sud réagissent à cette élection en faisant sécession de l'Union, ce qui plonge le pays dans la guerre civile.

En 2008, le premier Président noir est élu.

1. Cuirassé nordiste Lafayette
2. Amiral Nordiste Farragut

Marine américaine et la Sécession
Marine américaine et la Sécession

Partager cet article

Repost 0