Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
news des marins

Caen Ouistreham 10me port français

30 Janvier 2016 , Rédigé par Géraldine Baraud Publié dans #ports

Caen Ouistreham 10me port français

Économie. Le trafic du port de commerce Caen-Ouistreham a repris des couleurs en 2015. Cet équipement, géré par la CCI, progresse de 6 % grâce à la ligne transmanche et aux activités développées sur le canal.

Avec un trafic de 3,3 millions de tonnes en 2015, le port de Caen Ouistreham enregistre son meilleur exercice depuis quatre ans.

Malgré une conjoncture difficile et après une année 2014 en repli, le port de Caen-Ouistreham enregistre une hausse de son trafic de 5,7 % en 2015 (3,3 millions de tonnes). « Il s’agit du meilleur exercice de ces quatre dernières années », a souligné Michel Collin, président de la Chambre de commerce et d’industrie Caen Normandie, lors de la présentation, mardi, du bilan des équipements portuaires.

Ces résultats reposent en partie sur la progression du trafic de la Brittany Ferries sur la ligne Ouistreham-Portsmouth, qui fête cette année ses 30 ans. Près d’un million de passagers l’ont empruntée l’an dernier (+2,5 %).

À l’amont des écluses, les bonnes récoltes céréalières de 2015 ont aussi contribué au développement du trafic au sein du port intérieur, en hausse de 3,6 % avec près de 600 000 tonnes. Le trafic de bois (10 000 tonnes) tire lui aussi son épingle du jeu grâce au retour de l’armateur allemand BOCS.

Sur les quais de Blainville, l’exportation de 14 000 tonnes de tubes, pour le compte de l’opérateur pétrolier Tullow Ghana, a également permis de développer l’activité portuaire qui enregistre, en revanche, une baisse notoire des trafics liés la production cimentière ou à l’exportation de ferrailles (-19 %).

Constituant un tiers des recettes portuaires, l’immobilier d’entreprise est aussi un axe de développement majeur pour la CCI qui, en 2015, a réhabilité 7 000 m2 de locaux sur le site de l’ancien chantier naval ACM.

10e port de France

L’acquisition, en 2015, d’un nouveau remorqueur pour le port de Caen-Ouistreham, capable d’assurer des missions de nivelage des fonds, permet enfin de diversifier et de réduire le déficit des activités de remorquage, essentielles mais très coûteuses.

Pour Michel Collin, « ces bons résultats sont une vraie chance pour le port de Caen Ouistreham qui conforte ainsi sa 10e place parmi les ports français toutes catégories confondues. »

En 2016, la réalisation, par Ports Normands Associés (l’actuel Syndicat mixte propriétaire des ports de Caen et Cherbourg), de la base de maintenance du champ éolien offshore de Courseulles-sur-Mer, sera complétée d’un système d’embectage. « Ce dispositif technique aménagé à l’intérieur des écluses, précise Gérard Delaunay, vice-président de la CCI en charge des équipements portuaires, sécurisera l’accès des navires dans le port et permettra le passage de cargos et de paquebots de croisière plus larges (jusqu’à 27,4 mètres) ». Un potentiel supplémentaire pour le développement de l’activité portuaire.

Géraldine Baraud Ferrière/Aprim Caen

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article